Les jeunes de plus en plus touchés par le décès réel de leurs amis virtuels

Comprendre le deuil numérique avec Yves Alphé

De nos jours, il est fréquent que des jeunes jouent en ligne et se fassent des amis par ce biais, ou par celui des réseaux sociaux, sans jamais les avoir rencontrés dans la réalité. Pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, ces amitiés virtuelles sont si fortes que le deuil de l’une des personnes affecte l’autre tout autant qu’une personne connue « dans la vraie vie ». C’est ce qu’Yves Alphé vous propose maintenant de découvrir.

Niveau de camaraderie et deuil expliqués par Yves Alphé

Une amitié virtuelle peut générer un véritable deuil

Une amitié virtuelle peut générer un véritable deuil

Le niveau d’amitié ressenti entre les joueurs en ligne signifie que les funérailles pour les amis en ligne constituent une partie importante du processus de deuil.
Pour les joueurs qui passent des heures et des heures en ligne, les funérailles et les monuments commémoratifs pour des gens qu’ils n’ont jamais rencontrés mais avec lesquels ils ont formé des liens virtuels étroits font partie d’un important processus de guérison de la douleur qui elle est très réelle.

Les jeux de rôle très connus comme World of War Craft et Final Fantasy permettent à des gens qui ne se sont jamais rencontrés de nouer des liens étroits tout en naviguant dans des univers virtuels au sein d’équipes qui peuvent devenir comme des familles.

Les funérailles virtuelles existent d’une façon ou d’une autre depuis 1995, avec l’avènement du site Web commémoratif du Cimetière mondial. Depuis des années, les joueurs organisent des services commémoratifs en jeu pour commémorer la vie de jeunes joueurs qui sont souvent décédés dans la vie réelle, indique Yves Alphé.

Le niveau de camaraderie et de coopération qui caractérise les jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs (MMORPG) peut rendre l’absence d’une personne particulièrement perceptible.

Deuil réel et hommage virtuel

Les joueurs construisent des identités en ligne en termes d’apparence, d’attributs et de leurs propres actions, formant une personnalité en ligne, rappelle Yves Alphé. Ce n’est pas différent des identités que nous créons hors ligne dans divers contextes, comme au travail ou avec des amis. » L’un des exemples les plus remarquables a vu les joueurs de Final Fantasy XIV se réunir pour rendre hommage à un joueur décédé de 29 ans, Codex Vahlda. »

Debout côte à côte, le groupe d’amis réunis sur une plage de jeu, a épelé le nom « Codex » sur le système de messagerie et a mis en place un spectacle de lumière. Ce deuil virtuel a ensuite été envoyé dans la chambre d’hôpital du joueur pour que la famille puisse le voir.

Témoignage

« L’oncle de ma femme était un grand fan de Lord of the Rings Online », peut-on lire sur Reddit à propos d’une cérémonie en ligne sur un fil de discussion sur le phénomène. « Quand il est décédé, plusieurs membres de sa guilde ont organisé un tour en son honneur.

« C’était très touchant, et c’était formidable de voir qu’il avait tant de gens qui se souciaient de lui que nous n’avons jamais connu. Turbine (développeur de jeux) a également donné à sa famille un abonnement à vie pour maintenir son compte en vie. »

Le deuil a aussi sa propre langue en ligne, ajoute Yves Alphé. Dans le jeu spatial Eve, les joueurs utilisent le code « o7 » comme un salut virtuel en signe de respect de la dernière fois que la personne s’est déconnectée pour de bon.

Des commémorations dans les jeux

Mais les monuments commémoratifs dans le jeu vont encore plus loin. Tout comme les êtres chers s’accrochent aux photos, aux messages vocaux et aux biens d’amis et de familles décédés, les jeux sauvegardés offrent également un instantané précieux et réconfortant de la vie d’une personne. En revoyant la dernière sauvegarde dans Skyrim – un univers de jeu de rôle très riche – un Redditor a pu revivre les derniers moments du jeu de son frère Taylor. Au fur et à mesure que le mot s’est répandu, les modérateurs ont créé un mod mémorial pour ajouter une pierre à l’endroit où le joueur a joué pour la dernière fois.

Si les fleurs et hommages sont déposés pour les célébrités par les fans dans le monde réel, des personnalités de haut niveau sont également commémorées dans les jeux, indique Yves Alphé.

L’acteur et fan de World of Warcraft Robin Williams, qui est décédé en 2014, a été commémoré par ses créateurs avec des extensions de personnages non-joueurs (NPC) basées sur ses rôles de film les plus aimés, y compris Mme Doubtfire et le Génie d’Aladdin.

Le sentiment de deuil en ligne

Le deuil virtuel est bien réel et nécessite du soutien et de l'écoute,indique Yves Alphé

Le deuil virtuel est bien réel et nécessite du soutien et de l’écoute,indique Yves Alphé

« Les joueurs trouveront un sentiment de clôture dans les rituels de mort en ligne qu’ils ne connaîtraient pas autrement « , a expliqué le groupe de blogueurs.

« Les rituels de mort hors ligne peuvent être physiquement impossibles à suivre et peuvent être limités aux amis proches et à la famille. Le deuil en ligne offre à la communauté qui connaissait le défunt dans le jeu la possibilité de tenir un service similaire avec des rituels du monde hors ligne. ».

Ceci, disent les experts, peut aider les gens à se remettre d’un deuil qui est loin d’être virtuel.