Funérailles laïques pour un enfant décédé : explications par Yves Alphé

Yves Alphé explique les funérailles laïques d'un enfant

Si en France, la plupart des funérailles se déroulent de façon religieuse (obsèques catholiques), il est également tout à fait possible de rendre hommage à son enfant disparu par des obsèques laïques (aussi appelées « civiles »), indique Yves Alphé. Quelles sont les particularités de ces obsèques et en quoi diffèrent-elles des funérailles religieuses ? Lire la suite

Funérailles catholiques pour un enfant : explications par Yves Alphé

Le décès d’un enfant ou d’un nourrisson est une épreuve terriblement difficile pour les parents ainsi que pour toute la famille proche. En France, la religion dominante étant le catholicisme, nombreux sont les parents qui souhaitent des funérailles catholiques pour leur enfant. Yves Alphé fait le point. Lire la suite

Pourquoi une urne funéraire ? Explications par Yves Alphé

L'urne funéraire présentée par Yves Alphé

Lorsqu’une personne décède, en France elle peut être soit inhumée (enterrée) ou crématisée (crémation), rappelle Yves Alphé, professionnel du secteur funéraire. Dans le cas d’une crémation, une urne funéraire s’avérera nécessaire contrairement à l’inhumation du corps dans un cercueil. Davantage d’explications par Yves Alphé. Lire la suite

Que deviennent les cendres d’un défunt ? Réponse par Yves Alphé

Que faire des cendres du défunt

A la suite de la crémation d’un défunt, ses cendres sont recueillies au sein d’une urne funéraire, rappelle Yves Alphé. Si l’urne peut être inhumée au même titre qu’un corps dans un cercueil, il est également possible de les disperser. Cependant, ces procédures sont soumises à une réglementation bien précise. Lire la suite

Comprendre les funérailles catholiques avec Yves Alphé

funerailles-catholiques-yves-alphé

En France, la religion dominante est le catholicisme. Il n’est donc pas étonnant de savoir que plusieurs cérémonies dont les obsèques se déroulent selon la religion catholique. Yves Alphé, fondateur et gérant de sa société de pompes funèbres à Orléans (Caritas Obsèques) propose de mieux comprendre les rites catholiques en matière de funérailles. Lire la suite

Des pompes funèbres pour animaux : présentation par Yves Alphé

Le deuil d'un animal de compagnie peut être très difficile

Nos petits (ou grands) compagnons accompagnent notre quotidien pendant de longues années. On recensait ainsi en France 63 millions d’animaux de compagnie fin 2016. Cependant, l’espérance de vie d’un animal est bien moindre que celle de leur propriétaire dans la plupart des cas. Lire la suite

La couronne du défunt expliquée par Yves Alphé

Nombreux sont les types de couronnes mortuaires, rappelle Yves Alphé

Au cours des obsèques, la couronne funéraire reste un incontournable. Il s’agit en effet d’un des éléments faisant partie de l’ultime hommage lors des funérailles au proche disparu, à l’exception des cérémonies juives (qui privilégient les bougies) ou musulmanes (favorisant les prières).
Pourtant la plupart du temps, son importance est minorée, indique Yves Alphé.

Pour choisir une couronne funéraire, de nombreux choix existent : la commander sur un site dédié, en magasin funéraire directement puis y insérer une citation propre au défunt pour le représenter et lui rendre hommage.

Cependant, une couronne funéraire peut être encore plus personnalisée qu’avec une simple citation, précise Yves Alphé, fondateur et dirigeant de Caritas Obsèques à Orléans. En effet, nombreuses sont les options qui vous permettent de rendre cet objet funéraire plus propre au défunt afin de renforcer l’hommage que vous souhaitez effectuer. Lire la suite

Yves Alphé : la morgue, ce sujet tabou

morgue-yves-alphé

Rappelons d’abord ce en quoi consiste la morgue, indique Yves Alphé : elle permet de conserver le défunt entre le moment de son décès et sa cérémonie d’obsèques. Parfois quelques heures, parfois quelques jours, la dépouille repose ainsi dans un lieu spécialement prévu à cet effet.

Toutefois, le tabou de la mort étant encore très ancré dans nos cultures, rappelle Yves Alphé, la morgue en est tout autant un. Lire la suite