Deuil périnatal et travail : que dit la loi

Reprendre le travail après le deuil périnatal

La perte d’un enfant, un lourd fardeau

Le deuil d'un enfant : une lourde épreuve

Le deuil d’un enfant : une lourde épreuve

 

Le deuil périnatal désigne le décès d’un bébé en cours de grossesse (on parle alors de décès in-utéro), à l’accouchement ou jusqu’à la première semaine qui suit la naissance, indique Yves Alphé. Vécu par un ou les parents à la suite d’une grossesse ou d’un accouchement, le deuil périnatal est une épreuve très difficile voire inattendu. Les parents deviennent alors orphelins de leur propre enfant. Si l’on n’a peu connu l’enfant, on peut penser, à tort, que le deuil périnatal est moins douloureux que lorsqu’il s’agit d’une personne que l’on a connu, parfois de longues années. Pourtant, précise Yves Alphé, contrairement à cette idée reçue, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte et rendent le deuil périnatal aussi difficile que la perte d’un ami, d’un parent ou d’un collègue par exemple.

Lire la suite