Les morts solitaires du Japon : Une industrie en pleine croissance se consacre maintenant au nettoyage après la mort d’une personne seule

maison-japonaise

Des décès solitaires

À mesure que la dynamique familiale change dans le pays, de plus en plus de gens vivent seuls au Japon.

Ainsi, de nombreuses personnes décèdent chaque année seules dans leur logement, leur corps n’étant parfois découvert qu’après des mois suivant la mort, indique Yves Alphé.

Akira Fujita, chef de l’équipe de Next, une entreprise spécialisée dans le nettoyage après des  » morts solitaires  » affirme que ce phénomène concerne quatre personnes sur dix environ. Lire la suite

Parler du suicide avec un enfant : un sujet délicat

Comment expliquer le suicide à un enfant ?

Yves Alphé aborde aujourd’hui un sujet délicat mais qui peut tragiquement toucher certaines personnes : le suicide. Plus précisément, comment peut-on aborder la question du suicide auprès d’un enfant qui a déjà du mal à appréhender le décès d’un proche?

Les enfants endeuillés suite au suicide d’un proche (parent, frère, sœur, grands-parents) peuvent avoir été témoins, ce sont eux qui parfois alertent le SAMU. Et même s’ils ne sont pas présents, ils vont en entendre parler au sein de la famille. Les enfants vont également chercher des informations sur Internet, un véritable changement par rapport à il y 20 ans. Lire la suite

Deuil périnatal et travail : que dit la loi

Reprendre le travail après le deuil périnatal

La perte d’un enfant, un lourd fardeau

Le deuil d'un enfant : une lourde épreuve

Le deuil d’un enfant : une lourde épreuve

 

Le deuil périnatal désigne le décès d’un bébé en cours de grossesse (on parle alors de décès in-utéro), à l’accouchement ou jusqu’à la première semaine qui suit la naissance, indique Yves Alphé. Vécu par un ou les parents à la suite d’une grossesse ou d’un accouchement, le deuil périnatal est une épreuve très difficile voire inattendu. Les parents deviennent alors orphelins de leur propre enfant. Si l’on n’a peu connu l’enfant, on peut penser, à tort, que le deuil périnatal est moins douloureux que lorsqu’il s’agit d’une personne que l’on a connu, parfois de longues années. Pourtant, précise Yves Alphé, contrairement à cette idée reçue, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte et rendent le deuil périnatal aussi difficile que la perte d’un ami, d’un parent ou d’un collègue par exemple.

Lire la suite