Un nouveau moyen de dispersion des cendres présenté par Yves Alphé

le baton way

Suite une crémation, la dispersion des cendres peut se faire de façon romantique, comme avec la dispersion en pleine nature, dans un lieu jadis apprécié par la personne disparue et ou les souvenirs des bons moments sont présents.

Un nouveau produit, le WAY, bâton de marche pouvant contenir les cendres d’un défunt qui seront dispersées au cours une promenade vous est présenté par Yves Alphé, directeur et fondateur de la société de pompes funèbres Caritas Obsèques à Orléans. Lire la suite

Yves Alphé vous présente la succession (partie 2)

droits-de-sucession-yves-alphe

La vente de bien du défunt

S’il vend certains biens du défunt, l’héritier ne pourra le faire qu’après avoir accepté sous bénéfice d’inventaire (précédemment abordé par Yves Alphé dans un autre article) et cette vente sera entourée de mesures protectrices et il y aura intervention judiciaire pour autoriser ces ventes. Lire la suite

Yves Alphé vous présente la succession (partie 1)

Comment se déroule la succesion ? Par Yves Alphé

Après avoir réglé les problèmes relatifs à la personne du défunt, il faut résoudre ce qui concerne ses biens et c’est là que le notaire intervient, indique Yves Alphé.

L’aide apportée par le notaire aux héritiers

Le notaire joue un rôle essentiel

Le notaire joue un rôle essentiel

Aide de conseiller

La première aide qu’il va apporter c’est la détermination des héritiers. Il va vérifier auprès du centre de recherche testamentaire si la personne décédée avait pris des dispositions ou des dernières volontés. Si c’est le cas, on aura les identités en consultant le testament rédigé par le défunt. Lire la suite

Yves Alphé : comment se déroule la crémation ?

Yves Alphé

Découvrez les différentes étapes d’une crémation avec Yves Alphé

Pratique funéraire représentant près de 35% des obsèques organisées au cours de l’année 2016, la crémation est un phénomène qui connaît une ampleur certaine depuis ces dernières années. Toutefois, confrontées à l’organisation des obsèques d’un proche, nombre de personnes se posent un certain nombre de questions concernant le coût, le déroulement, ou encore les formalités administratives inhérentes à une crémation. Pour vous éclairer et vous aider à faire le bon choix, Yves Alphé, fondateur de l’entreprise Caritas Obsèques Orléans, se propose de vous expliquer les différentes étapes d’une crémation.

Lire la suite

Assurance obsèques et assurance décès : quelle différence ? Les détails avec Yves Alphé

Yves Alphé

Faites confiance à l’entreprise Caritas Obsèques pour le choix de votre assurance en cas de décès

Suite à un décès, les démarches et l’organisation des obsèques peuvent s’avérer un vrai casse-tête pour l’entourage, entre les choix à réaliser rapidement et le respect du souhait du défunt, qui n’est pas toujours clairement exprimé. De plus, les frais peuvent s’avérer élevés.

Dès lors, comment aider nos proches à faire face à ce fardeau? Comment leur apporter une stabilité financière, pour les funérailles et pour après?

Heureusement, des solutions existent via les assurances décès et les assurances obsèques. Yves Alphé vous aide à faire le point sur ces deux options. Lire la suite

Pourquoi appelle-t-on les services mortuaires pompes funèbres ? La réponse avec Yves Alphé

Comprendre l’origine de l’expression pompes funèbres avec Yves Alphé

 

Yves Alphé

Yves Alphé : dirigeant de Caritas Obsèques Orléans

Lorsqu’il faut faire s’occuper de l’enterrement d’un membre de la famille, il faut faire appel au service d’une entreprise Pompes funèbres. Institution créée depuis des lustres, les pompes funèbres aident la famille à l’organisation des obsèques, qui peut soit être une crémation ou une inhumation. Ce service est d’un très grand secours, car en ces temps de malheur, la famille doit pouvoir vivre le deuil en déléguant les tâches difficiles à faire. Lire la suite

Yves Alphé, vous éclaire sur les évènements suivants le décès d’un proche

Yves Alphé

Quand survient le décès d’une personne chère, la douleur est souvent trop forte pour pouvoir s’employer seul à la tâche ardue de l’organisation. Yves Alphé, fondateur de l’entreprise Caritas Obsèques à Orleans, vous accompagne dans ces moments pénibles avec sobriété et empathie et vous explique le déroulement des événements suite au décès.

Avant les obsèques

Déclaration de décès et démarches administratives

La déclaration de décès doit être effectuée dans les 24 h à la mairie du lieu de décès.

Lors d’une fin de vie dans un centre de soins ou une maison de retraite, l’établissement effectue gratuitement cette démarche à la mairie. Quoi qu’il en soit, l’entreprise de pompes funèbres choisie par la famille ou par le défunt avant sa mort, prend en général en charge toutes les démarches administratives liées à la déclaration du décès.

Transfert du défunt

 

Yves ALphé

Yves Alphé : les étapes du déroulement des obsèques, du décès à l’hommage

Ensuite, vient le transfert du corps du défunt du lieu de décès vers son domicile ou vers la chambre funéraire. Le séjour au funérarium n’est pas une obligation, le défunt est transporté à l’endroit voulu en fonction de ses dernières volontés ou celles de sa famille.

Préparation des obsèques

Un rendez-vous avec un conseiller funéraire permet de définir avec les proches les modalités des obsèques :

  • inhumation ou crémation
  • cérémonie civile ou religieuse
  • choix du cercueil ou de l’urne
  • fleurs, textes, musiques
  • réalisation des faire-part et de l’avis de décès à paraître dans la presse.

Les grandes étapes des obsèques

Qu’ils s’agissent de funérailles civiles ou religieuses, les principales étapes sont à peu près identiques. Le maître de cérémonie vous guide durant cette épreuve et s’occupe de tous les détails durant la cérémonie et les différents moments de recueillement.

La mise en bière et la fermeture de cercueil

La mise en bière est le moment où l’on dépose le défunt dans son cercueil. Elle se déroule à l’endroit où reposait le corps jusqu’au moment des obsèques : domicile, hôpital ou funérarium. Après la fermeture du cercueil, il est procédé à la levée du corps et au transport vers le lieu du service funèbre.

Dans le cas d’une crémation, la fermeture du cercueil, après la mise en bière, se fait en présence d’un officier de police pour la pose des scellés.

La cérémonie elle-même

Yves Alphé

Yves Alphé : les étapes du déroulement des obsèques, du décès à l’hommage

Religieuse ou civile, la cérémonie rend hommage au défunt et permet de se recueillir. Caritas Obsèques vous propose de lui donner un caractère personnel grâce à des textes, de la musique, un dépôt de pétales de fleurs ou autre selon les demandes des proches.

Le dernier adieu

Qu’elle se déroule au cimetière ou au crématorium, l’ultime séparation est une étape très importante pour pouvoir faire son deuil. Yves Alphé vous accompagne avec discrétion et tact dans cette dernière épreuve, qu’il s’agit d’une inhumation ou une crémation.

Après les obsèques

Démarches administratives

Au lendemain des obsèques, il vous reste à accomplir les démarches administratives, véritable fardeau pour les familles déjà accablées par la perte d’un proche, qui consistent principalement à informer les différents organismes du décès de la personne. Caritas Obsèques peut vous conseiller et vous orienter dans les diverses formalités à effectuer.

Remerciements

Après ces moments douloureux, vous souhaiterez probablement remercier toutes les personnes qui se sont rendues aux obsèques et qui vous ont manifesté leur soutien par l’envoi de fleurs, de cartes de condoléances, de messages ou autre geste d’attention.

Il est d’usage d’envoyer des faire-part de remerciements quelques jours à quelques semaines après les funérailles.

 

 

Le rôle des associations dans les soins palliatifs par Yves Alphé

soins-palliatifs-yves-alphé

Les soins palliatifs en France, rappels par Yves Alphé

Les soins palliatifs sont les soins prodigués à un individu atteint d’une maladie grave, évolutive ou terminale (ex : cancer, leucémie), afin de rendre ces instants les moins pénibles possibles. Elle est prévue par la loi du 9 juin 1999. Ils sont pris en compte par l’assurance maladie dès lors que le diagnostic d’une maladie grave est validé, quelque soit l’individu touché.

En revanche, certains patients bénéficiant de soins palliatifs peuvent encore vivre plusieurs années, ce type de soins ne rimant pas nécessairement avec « fin de vie », précise Yves Alphé.
Si le personnel soignant de l’hôpital peut prodiguer des soins palliatifs même à domicile, plusieurs associations existent avec des bénévoles pour venir en aide aux personnes lourdement malades.

Que peuvent proposer certaines associations?

Les associations proposent, à l’hôpital ou à domicile un accompagnement bénévole. En d’autres termes, des personnes membres de l’association sont en mesure de se déplacer au domicile du patient ou au chevet du patient à l’hôpital, indique Yves Alphé.

Ce sont des personnes qui auront des compétences particulières notamment l’écoute et au fait d’être dans la relation avec le patient en fin de vie avec l’idée qu’il y a beaucoup de choses qui peuvent être dîtes et faîtes ensemble. Toutefois il ne s’agit pas de médecins et n’ont ainsi pas accès au dossier du patient ni ne peuvent prescrire de médication.
Ces bénévoles sont préalablement formés afin de savoir comment parler aux patients malades, comment réagir à certaines attitudes pouvant être déroutantes, d’être sensibilisé à la confidentialité de la situation ou encore de ne pas interférer dans les soins.

 

Exemple d'association d'aide aux soins palliatifs

Exemple d’association d’aide aux soins palliatifs

Des évènements ont également lieu au sein des associations : des journées consacrées à telle ou telle maladie. Ainsi, l’association ASP propose une journée consacrée aux patients ayant des troubles cognitifs. Le but de ce type d’évènement est de mieux appréhender la maladie, en comprendre les troubles afin de savoir comment réagir face au patient en difficulté, physiquement comme psychologiquement. Cela permet aussi d’avoir un œil nouveau et de faire face aux clichés de certaines maladies (ex: Alzheimer) afin de les éviter du mieux possible.

Enfin, une journée dédiée à un certain type de maladie vise aussi à encourager les acteurs de proximité (commerces, transports en commun etc) à s’équiper et s’adapter en conséquence.

Un autre exemple d’évènement, présente Yves Alphé, est la projection d’un film sur la fin de vie : en plus d’être une activité culturelle, elle permet de mieux appréhender la fin de vie qui concerne tout un chacun à travers une fiction même si celle-ci s’inspire de faits réels. Il ne s’agit pas de dramatiser le process de fin de vie mais de mieux le comprendre pour mieux le gérer une fois arrivé.

Les autres avantages d’un tel accompagnement ?

Il existe un certain nombre de handicaps qui peuvent accompagner une maladie chronique, une maladie grave ou un âge avancé, rappelle Yves Alphé.

Il peut empêcher une personne de sortir, de mener les activités qu’elle avait l’habitude de mener. Les bénévoles membres de l’association et accompagnants peuvent, en se déplaçant venir, créer, entretenir, maintenir une vie sociale, une vie active socialement, une vie faîte d’intérêt et où la personne et ses proches vont pouvoir parler d’autres choses que de la maladie.
Si vous souhaitez trouver une association d’aide aux soins palliatifs pour un proche en France, Yves Alphé vous invite à consulter le site de la SFAP, la société française d’accompagnant de soins palliatifs.

Yves Alphé fait le point sur les types de prestations funéraires des Pompes funèbres

Yves Alphé

Le fondateur de l’entreprise Caritas Obsèques à Orléans fait le point avec vous sur toutes les prestations des pompes funèbres.

L’organisation des obsèques

La perte d’un proche est un moment extrêmement délicat et pour vous aider à vivre votre deuil tranquillement, il est important de connaître les diverses démarches et les services proposés par les pompes funèbres.

 

démarches administratives

  • Les démarches administratives telles que la déclaration auprès de la mairie, les demandes d’autorisations communales et préfectorales, l’achat de la concession ou du columbarium, la réservation du lieu de culte ou du crématorium, etc. peuvent être prises en charge par les pompes funèbres. Votre organisme saura vous conseiller et répondre à toutes vos questions sur la marche à suivre en cas de décès.

Lire la suite

Surmonter le deuil : comment faire ? Le rôle des associations expliqué par Yves Alphé

Aide-surmonter-deuil-yves-alphé

Le deuil d’un proche, qu’il s’agisse d’un membre de la famille, d’un ami, d’un collègue de travail…est très souvent une épreuve difficile et longue à surmonter. En effet, il s’accompagne souvent de sentiments de manque, de perte, d’incompréhension voire d’injustice (s’il s’agit de la mort d’un enfant ou d’un accident par exemple). C’est d’ailleurs pour cela qu’ont été décrites différentes phases du deuil expliquées par la psychiatre suisse Elisabeth Kübler-Ross.

Un besoin de soutien

Si certaines personnes ont besoin de rester seules pour faire leur deuil, nombreuses sont celles qui ont besoin de soutien pour y parvenir. Ce soutien peut provenir de différentes sources : les autres proches endeuillés ou non comme la famille ou les amis, l’aide d’un professionnel de la psychologie ou encore des associations spécialisées (deuil d’un conjoint, d’un enfant, d’un ami…).

Ce soutien passe par un accompagnement : il s’agit d’être à l’écoute de la personne endeuillée, avec échange, respect et attention envers la personne en deuil. Lire la suite